Numérique / Territoires

Modèle de données GraceTHD Octobre 2015

Depuis l'adoption en 2013 du plan France Très Haut Débit, de plus en plus de collectivités sont engagées dans la réalisation de RIP FTTH ; 74 collectivités territoriales et porteurs de projets (représentant 87 départements) ont déposé des demandes de subvention auprès de l’Etat dans le cadre du FSN (état des lieux de juillet 2015). La multiplication du nombre d’acteurs que cela induit représente des risques potentiels importants en termes techniques, opérationnels, commerciaux et financiers, liés notamment à l’interopérabilité, à la multiplicité des architectures, des SI et des conditions d’accès à ces nombreux réseaux. Dans ce contexte, la définition d’un référentiel partagé assurant l’interopérabilité des données entre tous les acteurs concernés (privés, publics…) est essentielle. 

Fort de ce constat, suite à la démarche menée par la région Aquitaine en 2011 de création d'un premier MCD (Modèle conceptuel de données) et suite aux premiers retours d'expériences de collectivités engagées dans le déploiement de RIP FTTH (2012), l'AVICCA a fédéré un premier cercle de collectivités (2013) afin de réfléchir aux adaptations à apporter à ce modèle pour lui permettre d'intégrer les spécificités de ce type de réseau avec in fine, le lancement (fin 2014) d'une étude d’élaboration d’un MCD décrivant les réseaux FTTH et définition des outils permettant la création, l'intégration et le contrôle des données correspondantes. Cette étude s'est déroulée sur le 1er semestre 2015 et a abouti à la création du modèle GraceTHD.

La standardisation de ce nouveau modèle étant une étape essentielle à sa reconnaissance, l'intégration du CEREMA (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) à la démarche s'est faite dés le lancement de l'étude afin d’apporter son expertise sur ces travaux et d'intégrer le plus tôt possible le processus de standardisation de la COVADIS (Commission de validation des données pour l'information spatialisée). Suite à une présentation de la démarche et du modèle effectuée le 16 septembre 2015 à la COVADIS, le principe du lancement d’un appel à commentaires sur la révision des données géographiques relatives à l’ANT, en proposant le modèle GraceTHD pour permettre la description et le dimensionnement des infrastructures de télécommunications à Très Haut Débit a été acté. Cet appel à commentaires est ouvert jusqu’au vendredi 6 novembre 2015 inclus.

Documentation relative au modèle GraceTHD

​Accès aux éléments constitutifs du modèle GraceTHD

  • GraceTHD-MCD - Modèle de données GraceTHD :
    • Documentation du modèle de données ;
    • Scripts SQL pour créer une base sous PostGIS et sous Spatialite ;
    • Base de données prête à usage format shapefiles + CSV ; 
    • Base de données prête à usage format Spatialite.
  • GraceTHD-Demo - Jeu de données GraceTHD : contient un jeu de données exemple aux formats "shapefile+csv" et Spatialite. Un mode d'emploi a été rédigé lors de la seconde consultation afin de permettre aux "non spécialistes" de consulter ce jeu de données.
  • GraceTHD-MOD - Modèle d'Organisation des Données compatible avec GraceTHD : contient la liste des phases projets, la liste des types de documents avec leur plan de nommage, le détails des éléments à renseigner à chaque phase des projets (documents, tables et attributs du MCD) et un exemple d'arborescence de documents en lien avec le jeu de données test du MCD.
  • Gracelite - Boîte à outils exploitant de GraceTHD : contient une boîte à outils complémentaire pour utilisation avec Spatialite (import/export de livrables GraceTHD dans une base de données, projet QGis de consultation, etc.).

Gestion des contributions

Une ​Plate-forme de gestion des demandes d'évolutions et de remontées d'anomalies (Redmine) a été mise en oeuvre afin de permettre à tous les utilisateurs de transmettre leurs contributions. Cette plateforme concerne l'ensemble des éléments constitutifs du modèle (​​GraceTHD-MCD, GraceTHD-Demo, GraceTHD-MOD et Gracelite).