Numérique / Territoires

FTTH

  • Novembre 2003

    1511-6, 1425-1 et sexe des anges (Les réseaux fibres noires seront-ils rangés dans la catégorie des réseaux de communications électroniques ?)

    Les réseaux fibres noires seront-ils rangés dans la catégorie des réseaux de communications électroniques ? ...

  • Août 2003

    Le BUS de la Manche

    Le Conseil général de la Manche crée son infrastructure départementale en fibres optiques, le Backbone Universel de Services, soit 450 km pour un montant de 25 millions d'euros. Un syndicat mixte sera constitué, ainsi qu'une SEM pour la gestion et l'exploitation des infrastructures haut débit, qui sera candidate à une délégation de service public. Premier acte réalisé avec le RTE et sa filiale @rteria, avec une liaison Cherbourg-Saint Lô sur la haute et très haute tension. Technique utilisée ...

  • Août 2003

    Melis@, la grande boucle

    Le Maine-et-Loire va créer un réseaux "fibres noires" de 650 km répondant au doux nom de Mélis@. Montant estimé : 28 millions d'euros, dont 20 millions de financement public. La concession a été attribuée à un consortium : Sagem, Cofiroute, Vinci Networks, Sogea, Marais Contracting (le régional de l'étape). Le Conseil général a décidé de doper l'effort commercial de l'opérateur d'opérateurs en conditionnant 20% de la subvention à l'atteinte d'objectifs commerciaux. Le consortium pourrait...

  • Mai 2003

    Câble et fibres noires, gagnant-gagnant

    La communauté d'agglomération Pau Pyrénées a signé avec Noos une convention de droit d'usage. Il s'agit de faciliter le déploiement du réseau fibres noires public en utilisant les fourreaux et fibres excédentaires du réseau câblé. Cet accord va permettre de réaliser rapidement le projet Pau Broadband Country, qui vise à développer les usages du très haut débit. L'accord prévoit également que l'opérateur du câble pourra utiliser l'infrastructure nouvelle dans les parties de l'agglomération ou...

  • Mars 2003

    Les mites du haut débit

    On pensait qu'il n'y aurait que quelques trous dans la couverture du territoire. C'est plutôt le contraire : il n'y a que quelques pleins. Sur 79% du territoire, ni ADSL, ni BLR, ni câble pour offrir le haut débit ; un quart de la population sans couverture... Et sur seulement 2% du territoire (et 32% de la population), on a le choix entre au moins deux opérateurs. Sur le site d'Ortel : Les cartes de 2001 à aujourd'hui

  • Mars 2002

    Mesures gouvernementales ? Développer les services haut débit en aménageant la compétition sur les infrastructures.

    Le rapport au conseil stratégique des technologies de l'information, intitulé “Internet haut débit et mesures gouvernementales” fait une analyse de cas sur 9 pays. ...

Pages