Numérique / Territoires

Hertzien

  • Décembre 2015

    Des réseaux nouveaux pour les "territoires intelligents"

    Pour gérer intelligemment l'éclairage public, la circulation, l'énergie et leurs interactions, contribuer au maintien à domicile et bien d'autres usages, de plus en plus d'objets seront connectés. Les réseaux les plus adaptés à leur gestion doivent combiner de nombreuses caractéristiques : coût bas, très faible consommation énergétique, fiabilité, résilience, bonne couverture, interopérabilité... Et l'accès le plus direct possible aux données remontées par ces réseaux, la...

  • Décembre 2015

    Fiscalité de l'aménagement numérique : un succès, un ratage

    L'avicca se félicite du rétablissement du Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA), pour les opérations de montée en débit, y compris pour l'année 2015.Toutefois, malgré les amendements introduits au Sénat, le FCTVA n'est pas reconduit pour les infrastructures de mobile en zones blanches dans la loi de finances.Ceci vient aggraver la charge des collectivités, déjà dénoncée par les associations d'élus, et est en contradiction avec la politique portée par les ministres en...

  • Décembre 2015

    Couverture mobile : les associations d’élus demandent une remise à plat du dispositif

    Lors du Comité interministériel aux ruralités du 13 mars 2015 et du Conseil national de la montagne du 25 septembre 2015, le Gouvernement a pris l’engagement de résorber les zones blanches de la téléphonie mobile dans les zones rurales et de montagne.Parallèlement, le 21 mai 2015, les 4 opérateurs nationaux ont signé un accord avec le Gouvernement, visant à assurer la couverture de l’ensemble des centres-bourgs non couverts par un service de voix et de haut débit mobiles. Les opérateurs se...

  • Décembre 2015

    3/4 du territoire n'ont aucune couverture 4G

    Les récentes données publiées par l'ARCEP sur couverture 4G sont très inquiétantes. A mi 2015, l'opérateur le plus déployé, Orange, ne couvre que 28% du territoire (et SFR 3% !).(source : ARCEP) Le zoom sur la zone dite "prioritaire" montre que Bouygues et SFR ont peu de chance d'être au rendez-vous de leur première obligation (40% de couverture de la population de la zone), dans un an, à moins de mettre un très sérieux coup d'accélérateur. Ceci sous l'oeil vigilant du régulateur à qui...

  • Décembre 2015

    Cofinancement du FTTH dans les RIP : c'est possible

    Les 4 grands fournisseurs d'accès à internet ont coutume de dire qu'ils viendront sur les RIP FTTH, mais ni partout ni tout de suite. A l'occasion du discours d'ouverture du colloque TRIP 2015, Patrick Chaize a noté que le résultat des enchères sur la bande 700 MHz montrait qu'ils savaient trouver les financements quand ils le voulaient. "Je relève que chaque opérateur a acheté un ou deux blocs de 5 Mégahertz, à 486 millions d’euros chacun. Il va devoir les verser avant même que la bande 700...

  • Décembre 2015

    Tarifs FTTH activés à la baisse, mais sous surveillance et "hyper-mobilité"

    Tarification des RIP très haut débit et hyper-mobilité ont été deux sujets développés par Sébastien Soriano, à l'ouverture du colloque TRIP 2015 de l'AVICCA.  Suite aux remarques émises à l'occasion de la consultation publique sur les propositions tarifaires concernant les lignes activées, le Président de l'ARCEP a délaré que le message porté par les collectivités avaient été "reçu 5 sur 5", et que l'ARCEP allait "revoir et améliorer" sa copie, sans toutefois donner de chiffres. Ceux...

  • Novembre 2015

    2ème dividende numérique : État 2,8 milliards, Collectivités zéro

    L'attribution de la bande 700 MHz aux opérateurs de télécoms va rapporter 2,8 milliards à l'État, à l'issue d'une rapide compétition. Conformément aux pronostics, Iliad Free a obtenu deux blocs, pour rattraper son retard en fréquences basses, et Orange deux également, pour satisfaire sa part de marché. Quant à Bouygues Telecom et Numericable-SFR, ils n'ont pas fait monter les enchères en se contentant d'un bloc.L'État va donc pouvoir empocher ce deuxième dividende numérique. Les opérateurs...

  • Novembre 2015

    Une prise en charge incomplète des coûts pour les émetteurs 30-3

    Tandis que la campagne de communication pour le passage au MPEG4 devrait commencer d'ici quelques jours, que les marchés pour l’assistance de proximité dans le cadre de ce passage ont été attribués à La Poste, la question du dédommagement des émetteurs installés par les collectivités locales, dits 30-3, est toujours en discussion. Le gouvernement a publié pour avis un projet de décret précisant que si « les dépenses résultant des opérations techniques touchant aux modifications de modes...

Pages