Numérique / Territoires

FTTH

  • Avril 2010

    Le très haut débit, deux fois plus cher dans les zones moins denses que dans les métropoles ?

    Demain, le haut débit va augmenter de 18 Euros par mois à la campagne, 9 Euros en zone pavillonnaire et baisser de 3 Euros en ville. Elucubration ? Cauchemar ? Non, c’est tout simplement ce qui se pourrait se passer si on appliquait au réseau cuivre de France Télécom les principes et règles qui se préparent pour le très haut débit en fibre optique.L’ARCEP vient de publier son projet de tarification du génie civil de France Télécom, qui va être utilisé pour déployer les nouveaux...

  • Avril 2010

    Très haut débit : les collectivités et l'Avicca mobilisées pour avancer et faire évoluer le cadre

    190 collectivités et groupements étaient présents à la rencontre organisée par l’Avicca sur le très haut débit : 92 Villes et intercommunalités, 59 Départements et syndicats mixtes départementaux 18 syndicats d’énergie départementaux, 15 Régions et syndicats mixtes régionaux. Cette mobilisation témoigne de l’actualité des enjeux sur ces questions :la plupart des départements et régions vont établir leur "schéma directeur territorial d’aménagement numérique"...

  • Avril 2010

    Fibre optique et sortie de crise : un cercle vertueux

    Doter notre pays d'une nouvelle infrastructure, un réseau à très haut débit, fait partie d'une stratégie de sortie de crise :des capitaux publics devront être massivement investis, outil classique d'une relance keynésienne;ce réseau bénéficiera à l'ensemble de l'économie de la connaissance, secteur de croissance, mais aussi de l'économie classique qui utilise nécessairement des réseaux de plus en plus performants.La fibre optique permet aussi d'accélérer la...

  • Mars 2010

    Les associations de collectivités demandent des modifications au programme national pour le Très haut débit

    Les associations de collectivités ont élaboré une contribution commune à la consultation du Premier ministre sur le programme national Très haut débit lancée en janvier dernier.L’AMF, l’ADF, l’ARF et l’AVICCA se félicitent de la volonté d’établir un programme national pour le Très haut débit. L’enjeu est bien celui du "déploiement des réseaux de nouvelle génération à Très haut débit sur l’ensemble du territoire" et il s’agit bien d...

  • Mars 2010

    Réduire fortement le coût d'accès aux fourreaux pour généraliser le très haut débit

    L’infrastructure souterraine de France Télécom représente environ 450 000 kilomètres de fourreaux et de chambres, complétée par 18 millions de poteaux. Le coût et les modalités d’accès à ce génie civil sont déterminants dans l’économie des nouveaux réseaux en fibre optique. Pour l’Avicca, il est impératif de modifier les conditions actuelles d’accès au génie civil de l’opérateur historique afin de permettre de déployer de nouveaux réseaux hors zones très...

  • Février 2010

    Des fibres vers les nuages

    Le "cloud computing" apparaît comme une évolution majeure des prochaines années. Sur les 2,5 milliards d'euros du volet numérique (hors réseaux) du grand emprunt, l'enveloppe consacrée à ce sujet devrait atteindre 700 millions. Avec l'effet démultiplicateur attendu du fonds, ce sont plusieurs milliards qui devraient s'investir sur ce thème en France. ...

  • Février 2010

    Accélérer et rationaliser le passage au Très haut débit pour tous les territoires

    Le Président de la République et le Ministre chargé de l’aménagement du territoire et de l’espace rural ont confirmé l’importance de l’équipement de tout le territoire en Très haut débit. La volonté affirmée de dégager une ressource pérenne pour abonder le fonds d’aménagement numérique répond à une demande exprimée par l’Avicca et des autres associations de collectivités. Si les décisions sont prises à temps, avec les moyens suffisants, elles permettront d...

  • Janvier 2010

    La fibre optique ne doit pas être réservée aux zones rentables et aux territoires denses

    Le Premier ministre a annoncé un programme national "Très haut débit" et l’intérêt de la mise en place d’offres sociales pour l’accès à internet.Si le label “haut débit pour tous” ne résout rien , un abonnement à internet à tarif social conforterait réellement les actions des collectivités pour l’apprentissage des TIC et la mise à disposition d’ordinateurs auprès des publics victimes d’une fracture numérique sociale. L’Arcep...

Pages