Numérique / Territoires

Mobile

  • Novembre 2019

    Attributions des premières fréquences 5G : le gouvernement sort de sa réserve sur la bande 3,5 GHz

    La feuille de route gouvernementale sur la 5G prévoyait, après la consultation publique tenue à l'été, un lancement de la procédure d'attribution des fréquences à l'automne. Le processus se déroule jusqu'ici sans trop de retard. Le gouvernement vient en effet de statuer sur le prix de réserve attendu de la vente de cette ressource rare que sont les fréquences radio.Les 310 MHz au total sont ainsi décomposés en 4 blocs de 50 MHz, cédés au prix unitaire fixe de 350 millions d'€. Des obligations...

  • Novembre 2019

    Les temps forts du TRIP d'automne 2019

    Ouverture par Patrick Chaize, Président de l'AviccaPatrick Chaize a souligné plusieurs urgences auxquelles répondre, comme gages de déploiement et de pérénnité des réseaux : la formation aux métiers de la fibre, la résilience des réseaux mise à mal par le mode STOC, la juste tarification des prises FttH, en appelant au recours au FANT.En perspective de l’extinction du cuivre, il a souligné la nécessité d’expérimenter la transition en douceur du réseau téléphonique vers la fibre ; mais cette...

  • Octobre 2019

    TRIP automne 2019 - Table ronde sur l'hertzien terrestre

    4G, 5G, THD Radio... Dans l'attente des réseaux filaires ou en réponse aux usages mobiles, le "mix technologique" bat son plein. Entre dispositifs de rattrapage de la couverture du territoire, arrivée programmée d'une nouvelle génération technologique et solutions complémentaires pour des usages fixes, l'articulation devra être fine pour répondre aux différents objectifs gouvernementaux, mais surtout aux attentes des territoires.Nous interrogerons le directeur de la mission France Mobile,...

  • Octobre 2019

    Retrait de la QPC : la paix armée

    Orange a retiré sa question prioritaire de constitutionnalité qui visait le pouvoir de sanction de l'Arcep. L'Etat, publiquement aphone sur ce sujet, semble avoir oeuvré en coulisse pour obtenir ce résultat. Mais quel résultat au fait ?Si l'Arcep conserve donc son pouvoir de sanction, le ton a été donné. Chaque menace de sanction pourra devenir l'objet d'une bataille juridique, et le L.33-13 paraît plus fragile que jamais. Lors de l'Université d'été du THD à Marcq-en-Barœul (les 17 et 18...

  • Septembre 2019

    L33-13 : pourvu que l'Avicca ait eu tort

    Orange a déposé jeudi 29 août une requête devant le Conseil d’État pour une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) ciblant l'ARCEP. Orange estime que l'organisation actuelle de l'Autorité ne respecte pas les principes constitutionnels de séparation des pouvoirs et d’impartialité.Sans pouvoir de sanction, plus aucune contrainte ne pèserait sur l'ensemble des opérateurs s'agissant de l'achèvement de la couverture FttH de la zone AMII, de la complétude des déploiements, de la...

  • Juillet 2019

    Les conditions d’attribution de la 5G semblent en bonne voie

    L’Avicca se félicite de la mise en consultation publique, par l’Arcep, des modalités et conditions d’attribution de la 5G dans la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz.L’Avicca avait en effet proposé différentes dispositions dès les premières consultations lancées par l’Autorité. Lors d’une audition par le collège au printemps 2019, l’association a pu exposer à nouveau en détail ces suggestions innovantes et sécurisantes pour l’aménagement numérique du territoire.L’Avicca accueille avec une réelle...

  • Juillet 2019

    Réaménagement de la bande 3,5 : aux inactifs les mains pleines ?

    L'arrivée très prochaine de la 5G mérite que l'ensemble des acteurs se mobilise et accepte certains aménagements pour faciliter la mise en oeuvre de cette nouvelle technologie au profit du plus grand nombre. Ce constat ne vaut bien entendu que si les acteurs sont traités proportionnellement à leur implication dans l'aménagement numérique du territoire et l'usage qu'ils font des ressources rares que sont les fréquences. En effet, au sein de la bande de fréquence "coeur" de la 5G, entre 3,4 GHz...

  • Avril 2019

    20,4 milliards promis sur 10 ans pour doter en réseaux ultra-rapides les zones rurales

    Non, ce n'est pas (encore) en France que cela se passe, mais aux Etats-Unis. L'Agence fédérale de régulation des communications - la FCC - prépare la mise aux enchères des fréquences 5G tout en prévoyant un fonds de 20,4 milliards de dollars pour équiper en réseaux "ultra-rapides" les zones rurales qui ont un accès réduit ou inexistant à l'internet.«De l'agriculture de précision à des réseaux de transports intelligents en passant par la télémédecine et bien d'autres choses, nous voulons que...

Pages