Numérique / Territoires

Économie / Réglementaire

  • Avril 2020

    Peu de risque immédiat de chômage partiel pour les opérateurs ?

    A l'heure du Covid-19, le secteur des télécoms, pourtant essentiel à l'activité économique, souffre, surtout s'agissant des intégrateurs et de leurs sous-traitants. De nombreux chantiers FttH sont soit à l'arrêt, soit fortement ralentis. L'Avicca se mobilise aux côtés des professionnels de la filière et de l'Etat pour mettre en place les conditions permettant d'amortir le choc d'une part, et d'empêcher l'arrêt complet de l'activité, d'autre part. Comme l'a souligné InfraNum, un tel arrêt...

  • Mars 2020

    Pas essentiels, les télécoms ?

    Télédiagnostic, télétravail, télé-enseignement, téléservices administratifs, maintien du lien social à distance, sans parler des loisirs domestiques que sont les jeux en ligne, la vidéo à la demande et la télévision : les réseaux télécoms sont plus que jamais indispensables en ces temps de confinement.La période de crise que nous traversons met en lumière ce que l’Avicca répète depuis le siècle dernier : le numérique pour tous est une nécessité en zone urbaine comme en milieu rural. Les...

  • Mars 2020

    Transposition du CECE : le débat parlementaire est indispensable

    La Directive (UE) 2018/1972 du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne du 11 décembre 2018 établissant le code des communications électroniques européen (CECE) devrait être transposée en droit français d’ici le 21 décembre 2020*.Au lieu des habituelles dispositions législatives, réglementaires et administratives, le gouvernement a annoncé vouloir transposer les dispositions du CECE par ordonnance. L’Avicca n’y est pas opposée par principe s'agissant d'un grand nombre de...

  • Mars 2020

    L'Arcep consulte, l'Avicca répond

    Le 6 février dernier, l’Arcep a publié une série de consultations portant sur les mesures que l'Autorité envisage de prendre pour réguler Orange sur certains marchés pour la période fin 2020-fin 2023, mais également pour renforcer la régulation symétrique sur les réseaux FttH.Accès au génie civil d’OrangeL'Avicca note que les changements proposés restent minimes, quand bien même les difficultés de déploiements persistent. Aussi, l'Avicca attend du nouveau cycle que celui-ci s'accompagne d'un ...

  • Février 2020

    Suites du Plan France THD : un petit mieux bienvenu, mais toujours pas de cohésion en vue

    Verre à moitié vide ou verre à moitié plein ? Le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et celui de l’Économie et des Finances, ont annoncé, ce 21 février 2020, la publication d’un nouveau cahier des charges pour le financement des réseaux d’initiative publique (RIP) FttH. Le Gouvernement indique vouloir aller vers la généralisation du FttH sur « l’ensemble du territoire, à l’horizon 2025 ».La Cour des comptes s’était...

  • Janvier 2020

    Tarification des IRU FttH : il faut sortir de l'impasse

    La décision n°2018 0569 de l'Arcep quant au règlement de différend entre deux opérateurs privés sur la zone AMII a eu un effet de bord très conséquent sur une large majorité de réseaux d'initiative publiques (RIP).Bien que ne traitant à la base que de la durée de l'IRU FttH et non pas du prix de cet IRU, cette décision du Régulateur des communications électroniques a eu pour effet de pousser certains opérateurs de détail à demander des conditions tarifaires identiques en zone RIP et en zone...

  • Janvier 2020

    Marché des télécoms d’entreprises : enfin une bonne nouvelle ?

    Dans un marché national dominé par le duopole de fait d’Orange et de SFR, les zones desservies par les RIP de première génération ont longtemps été les seules réellement concurrentielles. Et pendant longtemps, les seules à disposer d'opérateurs d’infrastructures neutres et non intégrés.C’est une autre initiative publique, celle du régulateur, qui est à l’origine d’une première tentative de généraliser le modèle efficace des collectivités. L’Arcep a permis de proposer une offre d’accès, neutre...

  • Janvier 2020

    Télécoms pour les entreprises : arrêtons la cacophonie

    L’avis de l’ARCEP sur la nécessité de prolonger des engagements de Altice/SFR, en date du 22 mai 2019[1], et la décision de l’Autorité de la Concurrence, en date du 28 octobre 2019[2], viennent seulement d’être publiés. Ils sont purement et simplement perpendiculaires s’agissant du marché des entreprises. Le régulateur des télécoms a demandé de renouveler les engagements que l’AdlC a finalement décidé de supprimer[3] !A l’issue de son enquête, l’ARCEP concluait tout à fait nettement. «...

Pages