Numérique / Territoires

Les RIP en chiffres

3,5 milliards d’euros d’investissements, moitié publics, moitié privés

Près d'1,2 millions d’usagers finaux grand public

9 414  services publics connectés en fibre optique (mi 2016)

Plus de 28 000  entreprises connectées en fibre optique

(observatoire novembre 2016)

 

Les RIP, une filière industrielle

  • 1,45 milliard d’euros de CA en 2015 (construction et exploitation)
  • 6 000 emplois en 2015
  • 9 000 emplois et 2 milliards de CA prévus fin 2016 
  • emplois répartis sur tous le territoire avec présence importante en IDF (36%) et en Auvergne-Rhône-Alpes (21%)
  • forte proportion de techniciens (25%) d’ingénieurs/cadres techniques (38%), et de commerciaux (14%)

Emploi, pouvoir d’achat et dynamisme économique

  • 0,72 point de chômage en moins dans les zones dotées d’un RIP
  • 145,4 M€ de pouvoir d’achat rendu aux ménages, entreprises et acteurs publics grâce au développement de la concurrence
  • corrélation existante entre le taux de création d’entreprises sur un territoire et la présence d’un RIP
  • 4 815 communes disposant d'une offre RIP FttO ne bénéficient pas de son équivalent chez Orange

Bilans

Observatoire des RIP

2016

Observatoire des RIP

2015

Observatoire des RIP

2013

Observatoire des RIP

2012

Observatoire des RIP

2011

Fiches Projets

Pour connaître les principales caractéristiques des plus importants RIP existants, consulter les fiches projets.

Les descriptifs des projets présentés au guichet du Plan France THD permettent de cerner les projets en cours de réalisation.

Monographies

Les colloques de l’AVICCA  sont l’occasion de découvrir des projets de collectivités : objectifs, montage, déroulement, coûts et impacts sont présentés dans des monographies. 

Plusieurs dizaines de projets ont ainsi été exposés. Pour les retrouver, aller sur les pages des colloques, ou taper le nom de la collectivité dans le moteur de recherche du site.

Exploitants

Le synoptique des principaux exploitants - Mise à jour de janvier 2017

Certains réseaux sont directement exploités en régie par la collectivité, ou par une société qu’elle pilote (SEM, SPL). D’autres sont confiés à une société privée spécialisée, mais restent sous le contrôle de la collectivité et lui reviennent en fin de contrat (Délégation de service public concessive, affermage, Partenariat Public Privé), ou font l’objet de marchés de services.

Attributions récentes : CD Savoie, SPL Nouvelle Aquitaine THD, SM ADN…