Numérique / Territoires

FTTH

  • Janvier 2018

    Dernières attributions de RIP : l'Hérault s'en remet à Covage

    Après un an et demi de procédure, le Conseil départemental de l’Hérault  a décidé d’attribuer la DSP concessive de son RIP à Covage. L’opérateur aura 5 ans pour apporter la fibre optique à l’intégralité des particuliers et entreprises des 286 communes restées en marge des déploiements privés -concentrés sur la frange littorale autour des agglomérations de Béziers et Montpellier.Le contrat confie à Covage via « Hérault THD », société ad hoc,...

  • Janvier 2018

    Les opérations de MeD sont-elles bien toujours réutilisables pour le FttH ? Non, répond Orange

    Coûteux en investissements, dispendieux en charges de fonctionnement, les PRM MED étaient pourtant à nouveau mis en avant par Maxime Lombardini et Pierre Louette lors du TRIP d'automne organisé par l'AVICCA, avec l'alléchante promesse que ces opérations préparaient l'arrivée du FttH.Le FttH n'en finissant pas de devoir arriver sur l'ensemble de son territoire, Limoges Métropole a confié au syndicat mixte Dorsal la mission de fibrer certains sous-répartiteurs cuivre des...

  • Janvier 2018

    Cartographie des réseaux fixes : réponse à la consultation de l'ARCEP

    2017 a été l'année de la refonte des cartographies des réseaux mobiles ; 2018 sera celle des cartographies des réseaux fixes.En réponse à la consultation de l'ARCEP, l'AVICCA a fait part de son soutien à la démarche entreprise par l'Autorité, en demandant toutefois des ajustements s'agissant tant des informations transmises par les opérateurs que de la restitution qui en sera faite. L'AVICCA demande notamment que ces cartographies puissent être disponibles sur l'...

  • Décembre 2017

    L'IFER fixe : bonnet d'âne de la fiscalité numérique ?

    L'IFER mobile semblait devoir rester longtemps le champion de la taxe contre-intuitive, que certains qualifiaient de taxe la plus stupide qui soit. Coup de théâtre que personne n'avait vu venir malgré les très nombreuses négociations en cours tant sur le fixe que sur le mobile : l'amendement n° 380 au PLFR, qui a de fortes chances de le détrôner de son podium.L'IFER mobile est critiqué en raison de son assise sur les antennes construites : plus les opérateurs...

  • Décembre 2017

    Statistiques ARCEP pour le THD au T3 2017 : ralentissement de l'accélération

    En ouverture du TRIP d'automne, l'accélération notable des déploiements FttH a été soulignée, mais elle est loin d'être suffisante. A deux jours près, le message aurait pu être plus négatif. En effet, l'accélération constatée depuis plusieurs trimestres vient de prendre un sacré coup de frein.Seule la ZTD tire son épingle du jeu. Il n'y a pas, à date, de réelle inquiétude sur cette zone : si le rythme de progression reste le même, ce qui semble être le cas pour ce 3ème...

  • Décembre 2017

    Un jour mon coinvestisseur viendra !

    Lors du TRIP d'automne, beaucoup d'annonces autour de l'arrivée des OCEN sur les RIP FttH. Il est temps que cela se concrétise dans les chiffres, car les dernières statistiques de l'ARCEP traduisent à date une stagnation voire une légère diminution de la mutualisation sur les RIP. "Heureusement" rien de tel du côté de la zone d'initiative privée, qui continue à enchainer croissance sur croissance de la mutualisation à deux, trois et même quatre opérateurs....

  • Novembre 2017

    La proposition de Loi "Chaize" déposée au Sénat

    Annoncée depuis plusieurs semaines, la proposition de loi destinée à mieux sécuriser les investissements FttH publics et privés a été déposée au Sénat le vendredi 10 novembre par le Sénateur et Président de l'AVICCA, Patrick Chaize.Cette PPL a pour objectif premier de redonner une stabilité au secteur en préservant un équilibre entre tous les acteurs. 
Les manières d’y parvenir sont multiples : opposabilité des engagements pris sur les déploiements fixes au même titre que ceux...

  • Octobre 2017

    Protection des investissements publics et privés : l'Europe à bon dos

    Quel porteur de RIP ne s'est jamais vu opposer, sur tel ou tel point de son projet d'aménagement numérique, par l'Etat ou par certains opérateurs ces assertions : "Impossible, Bruxelles ne voudra jamais", "les lignes directrices ne le permettent pas", "ce n'est pas compatible avec les règles de la Commission", etc. ?Les collectivités concernées se sont toutes vues imposer de nombreuses contraintes sur la base de ces assertions. Et dans le cadre de...

Pages