Numérique / Territoires

FTTH

  • Septembre 2017

    Les AMIIs d'abord : Orange et SFR ex aequo

    Avant de s'attaquer à la zone RIP du plan France THD, les opérateurs ont encore du pain sur la planche sur la zone AMII :Orange doit encore construire plus de 9 000 000 de prises, soit les 3/4 du total. Son rythme actuel dans cette zone est de 1 123 000/an.Altice/SFR doit encore construire 1 284 000, soit 82% du total. Son rythme actuel dans cette zone est de 167 000/an.Ils sont donc ex-aequo avec 8 ans de travaux à exécuter en 3 ans et demi.

  • Septembre 2017

    #LaisserFaireSFR ? On ne fibrera pas la France à coups de pages de pub

    Sans surprise, les données de l'ARCEP pour le deuxième trimestre 2017 ne démontrent pas l'impossible. Sur le dernier trimestre mesuré (T2), l'apport d'Altice/SFR ne s'élève qu'à 70 000 prises raccordables, à comparer aux 143 000 livrées par les réseaux d'initiative publique. Rappelons également que, toujours selon l'ARCEP, les prises à réaliser en zone "RIP" du plan France THD sont en moyenne 3,5 fois plus longues qu'en zone moins dense...

  • Juillet 2017

    96 653 943 €

    C'est le montant des premières pénalités acquitées par Altice/SFR le 19 juillet, suite au contentieux sur le Réseau d'Initiative Publique FttH des Hauts-de-Seine. En effet, seulement 113 000 prises avaient été réalisées fin 2013 sur les 466 000 contractualisées par Sequalum, filiale de Numéricable. Ceci pourrait-il avoir un lien avec le fait qu'Altice SFR ait annoncé dans la même période pouvoir fibrer toute la France sans subvention publique (et donc sans contrat, et donc sans...

  • Juillet 2017

    FttH et difficultés d'adressage : 5 ans déjà et hélas toujours pas une ride

    La cinquième et dernière table-ronde du TRIP de printemps traitait des processus opérationnels et de mutualisation, conditions de la réussite. Le verbatim et les présentations sont en ligne sur le site de l'AVICCA. L'occasion entre autre de revenir, une énième fois, sur la question de l'adressage...Si ce sujet portait à la dérision, on appellerait cela un comique de répétition (running gag) : 5 ans que le problème est mis et remis sur la table (un conseiller du Secrétaire d'...

  • Juin 2017

    La France va-t-elle faire "pâlir d'envie" les autres pays européens avec son FttH ?

    L'Europe s'est donné un nouvel objectif très ambitieux pour 2025, sur les pôles d'activités socio-économiques, la 5G, et sur une couverture totale à 100 Mbit/s pouvant évoluer vers le Gigabit/s.  Ce dernier point est-il réaliste pour la France, qui émarge à l'avant-dernière place en termes de connectivité à plus de 30 Mbit/s ? Oui ont répondu les représentants des services de la Commission européenne, de l'Agence du Numérique et du Syndicat Mixte Berry Numérique,...

  • Juin 2017

    FSN - Indre-et-Loire

    Le département d'Indre-et-Loire sollicite le soutien de l'Etat via le Plan France THD. Son nouveau projet a été présenté au Comité de concertation France Très Haut Débit. Les grandes lignes en sont publiées ci-dessous.Porteur de projetDépartement Indre-et-Loire (via Syndicats Mixtes, transition en cours)Objectif (prises FTTH/FTTO/MED)FttH (hors raccordement, bâtiments prioritaires, ZATHD) : 179 361 prisesFttH racco. : 116 855 prisesInclusion numérique : 4 800 kitsCaractérisation du...

  • Juin 2017

    Chiffres du FttH en France : une croissance trop molle

    Trimestre après trimestre, les données de l’observatoire du haut et du très haut débit de l’ARCEP montrent une certaine croissance des constructions de prises et de la commercialisation, mais encore loin de suffire à tenir les objectifs du Plan France THD. La dernière publication de l’observatoire de l’Agence du Numérique montre également les politiques d’écrémage des prises les plus rentables par les opérateurs privés.Sur les « engagements »...

  • Mai 2017

    Discours de Patrick CHAIZE, Président de l'AVICCA au colloque TRIP printemps 2017

    Monsieur le Président de l’ARCEP, cher Sébastien SorianoMesdames, Messieurs,Vous tous, qui contribuez à ce magnifique chantier de modernisation de notre pays,  Je pense que l’on peut s’en féliciter, la campagne des présidentielles n’a pas vu s’affronter des visions divergentes sur l’importance du numérique – à part quelques questions de piratage – ni sur la meilleure stratégie pour que la France tienne son rang sur la question. Mais le...

Pages