Numérique / Territoires

Technologies

  • Septembre 2017

    TNT : changement de fréquences pour libérer la bande des 700

    Déjà effectif en Ile-de-France, le transfert de la bande des 700 Mhz depuis la TNT vers les opérateurs de téléphonie mobile va se généraliser par plaques successives d’ici juin 2019. L’ANFR a lancé son plan de communication auprès de l’ensemble des acteurs.Les collectivités ne sont pas directement concernées, à l’exception de celles gérant des émetteurs. Mais le sujet de "l'écran noir" est toujours très sensible. Aussi, des supports de communications leur...

  • Septembre 2017

    Les AMIIs d'abord : Orange et SFR ex aequo

    Avant de s'attaquer à la zone RIP du plan France THD, les opérateurs ont encore du pain sur la planche sur la zone AMII :Orange doit encore construire plus de 9 000 000 de prises, soit les 3/4 du total. Son rythme actuel dans cette zone est de 1 123 000/an.Altice/SFR doit encore construire 1 284 000, soit 82% du total. Son rythme actuel dans cette zone est de 167 000/an.Ils sont donc ex-aequo avec 8 ans de travaux à exécuter en 3 ans et demi.

  • Septembre 2017

    #LaisserFaireSFR ? On ne fibrera pas la France à coups de pages de pub

    Sans surprise, les données de l'ARCEP pour le deuxième trimestre 2017 ne démontrent pas l'impossible. Sur le dernier trimestre mesuré (T2), l'apport d'Altice/SFR ne s'élève qu'à 70 000 prises raccordables, à comparer aux 143 000 livrées par les réseaux d'initiative publique. Rappelons également que, toujours selon l'ARCEP, les prises à réaliser en zone "RIP" du plan France THD sont en moyenne 3,5 fois plus longues qu'en zone moins dense...

  • Juillet 2017

    96 653 943 €

    C'est le montant des premières pénalités acquitées par Altice/SFR le 19 juillet, suite au contentieux sur le Réseau d'Initiative Publique FttH des Hauts-de-Seine. En effet, seulement 113 000 prises avaient été réalisées fin 2013 sur les 466 000 contractualisées par Sequalum, filiale de Numéricable. Ceci pourrait-il avoir un lien avec le fait qu'Altice SFR ait annoncé dans la même période pouvoir fibrer toute la France sans subvention publique (et donc sans contrat, et donc sans...

  • Juillet 2017

    Big bang sur le marché "pro" sur le FttH

    Le bras de fer de l'ARCEP sur Orange a fonctionné : celui-ci ne sera pas trop régulé comme opérateur puissant, mais a spontanément signé un accord qui devrait permettre d'animer le marché de gros (hors RIP !) pour les entreprises, avec KOSC. Concrètement, KOSC aura accès à l'infrastructure passive de la BLOM d'Orange pour bâtir ses offres à destination des opérateurs spécialisés sur le marché "entreprises".En parallèle, tous les opérateurs de BLOM vont devoir...

  • Juillet 2017

    FttH et difficultés d'adressage : 5 ans déjà et hélas toujours pas une ride

    La cinquième et dernière table-ronde du TRIP de printemps traitait des processus opérationnels et de mutualisation, conditions de la réussite. Le verbatim et les présentations sont en ligne sur le site de l'AVICCA. L'occasion entre autre de revenir, une énième fois, sur la question de l'adressage...Si ce sujet portait à la dérision, on appellerait cela un comique de répétition (running gag) : 5 ans que le problème est mis et remis sur la table (un conseiller du Secrétaire d'...

  • Juin 2017

    Une bande pour le THD fixe, une autre pour les services pros, et le plus gros pour la 5G

    L'ARCEP a tranché : parmi les très nombreuses demandes d'utilisation du spectre, il y aura bien une part destinée à l'aménagement du territoire, pour l'internet fixe en attente de la fibre optique. Concrètement 40 MHz d'un seul tenant (voire 50 localement si possible) seront dégagés dans le bas de la bande 3,4 à 3,6 MHz, jusqu'en 2026. Ceci devrait permettre d'améliorer significativement les performances délivrées par le WiMax (suppression des canalisations...

  • Juin 2017

    Couverture mobile : Les élus exigent une refonte de la statégie nationale pour la couverture mobile du territoire

    Alors que l’annonce des objectifs du Président de la République est en concordance avec les positions des associations d’élus locaux et de collectivités en matière de couverture mobile, il importe désormais de construire rapidement avec l’ensemble des acteurs un Plan France mobile porté par une réelle volonté d’aménagement du territoire.En effet, les besoins d’investissements en matière d’aménagement du territoire ont été jusqu’alors obérés par les...

Pages