Numérique / Territoires

Réseau cuivre

  • Septembre 2017

    MeD cuivre : changements actés, évolution en débat

    L'analyse du marché 3a de l'ARCEP acte deux changements avant la fin de l'année sur la MeD cuivre :l’exigence de mise à disposition de fibres optiques de collecte ramenée de 12 à 6 (changement qui intervient malheureusement beaucoup trop tard)la suppression de la « compensation » actuellement versée aux opérateurs présents au NRA Origine, qui doit entraîner une baisse tarifaire de l'offre PRML'AVICCA regrette par contre vivement que rien ne soit envisagé...

  • Février 2017

    Le FttDP est abandonné

    En 2015, un feu vert avait été donné pour permettre le FttDP, c'est-à-dire l'utilisation de la partie terminale du réseau cuivre (après le point de concentration) depuis un réseau fibre. Concrètement, il pouvait s'agir par exemple de partir d'un point de branchement optique dans un étage d'immeuble, d'ajouter un équipement actif pouvant fournir du VDSL2 en l'injectant sur le réseau cuivre qui pénétre dans l'appartement. L'objectif visé était de résoudre d&...

  • Octobre 2016

    Arrêt du RTC : expérimentation d’une offre de gros de téléphonie sur IP

    Les 3/4 des pays européens ont entamé des opérations d’arrêt du réseau téléphonique commuté (RTC), mais pas Orange en France. Compte tenu du délai de prévenance de 5 ans, cela signifie qu’il n’y aura aucun arrêt avant 2022. Par contre, il n’y aura plus de production pour de nouveaux abonnements à partir de fin 2018. Pour le grand public, Orange va tester une offre de gros de téléphonie sur IP, dans le sud Finistère, qui permettra aux opérateurs de détail de traiter les...

  • Juin 2016

    Cuivrexit et « zones de migration accélérée »

    L’ARCEP a lancé une consultation sur l’évolution des tarifs du cuivre, qui traduit son engagement à accompagner la migration vers la fibre. Il s’agit de la même approche que celle du législateur sur la « zone fibrée » mais elle relève du domaine régalien de l'autorité administrative indépendante, à savoir la fixation des conditions d'accès aux infrastructures essentielles. Dans une Zone de migration accélérée, Orange pourrait (et peut-être...

  • Juin 2016

    Service universel : des améliorations à consolider

    L'ARCEP avait tapé du poing sur la table en constatant la dégradation du service universel en 2013, allant jusqu'à déclencher une enquête administrative envers Orange en 2014. Sous cette pression, l'opérateur historique a précisé ses process, mieux suivi la qualité, et surtout dégagé des moyens supplémentaires, tant pour la maintenance préventive que curative. Selon le régulateur, cet effort a fini par porter ses fruits. Cependant, si les indicateurs sont revenus à la normale, l&...

  • Mai 2016

    FSN - Auvergne

    Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a déposé un dossier en vue de prolonger la première phase du projet d'aménagement numérique de l'Auvergne. Il a été présenté au Comité de Concertation France Très Haut débit. Les grandes lignes de ce projet sont publiées ci-dessous.Porteur du projetRégie Auvergne numériqueObjectif (prises FTTH/FTTE)Deuxième phase : 111 000 prises FTTH et FTTE pour les entreprises et services publicsPremière phase : triple play multipostes pour FTTH ou MED sur...

  • Février 2016

    Réseau Téléphonique Commuté : le début de la fin

    Le compte à rebours est commencé pour l'extinction du réseau téléphonique commuté d'Orange. Il se fera par plaque après 2021, mais dès 2018, il ne sera plus possible de souscrire à ces services pour de nouveaux abonnés. Cela concerne les abonnés à la téléphonie classique, de moins en moins nombreux, mais aussi le dégroupage partiel, qui ont vocation à passer en IP. Mais le RTC est également utilisé pour de nombreuses applications professionnelles, qui mettaient à profit la...

  • Septembre 2015

    Le VDSL2 atteint la maturité

    A fin juin 2015, le VDSL2 équipe 10 300 NRA selon l'ARCEP (avec au moins un opérateur ayant des équipements présents). Ceci représente 93,4 % des lignes. Malgré ce très bon taux de couverture, au total seulement 5,1 millions de lignes peuvent offrir un débit supérieur à 30 Mbit en voie descendante sur les 30,5 millions de lignes cuivre, du fait de leur longueur. A noter que 1,4 millons de ces lignes sont en zone FTTH et/ou câblée ; dans les zones fibrées par Orange, l'opérateur ne...

Pages