Numérique / Territoires

Réseau cuivre

  • Novembre 2019

    Les temps forts du TRIP d'automne 2019

    Ouverture par Patrick Chaize, Président de l'AviccaPatrick Chaize a souligné plusieurs urgences auxquelles répondre, comme gages de déploiement et de pérénnité des réseaux : la formation aux métiers de la fibre, la résilience des réseaux mise à mal par le mode STOC, la juste tarification des prises FttH, en appelant au recours au FANT.En perspective de l’extinction du cuivre, il a souligné la nécessité d’expérimenter la transition en douceur du réseau téléphonique vers la fibre ; mais cette...

  • Octobre 2019

    Retrait de la QPC : la paix armée

    Orange a retiré sa question prioritaire de constitutionnalité qui visait le pouvoir de sanction de l'Arcep. L'Etat, publiquement aphone sur ce sujet, semble avoir oeuvré en coulisse pour obtenir ce résultat. Mais quel résultat au fait ?Si l'Arcep conserve donc son pouvoir de sanction, le ton a été donné. Chaque menace de sanction pourra devenir l'objet d'une bataille juridique, et le L.33-13 paraît plus fragile que jamais. Lors de l'Université d'été du THD à Marcq-en-Barœul (les 17 et 18...

  • Septembre 2019

    TRIP automne 2019 - Cycle d’analyse de marchés et transposition du CECE

    L'Arcep vient de recueillir les différentes positions de l'écosystème s'agissant du bilan du cycle de régulation actuel et de la préparation des prochaines analyses de marchés (AdM). La réponse apportée par l'Avicca synthétise les positions de ses adhérents. Elle cible plus particulièrement la transition du cuivre vers la fibre, les conditions techniques et financières de commercialisation du FttH, et le marché professionnel.Autant de sujets qui seront abordés lors de la 4ème table ronde du...

  • Septembre 2019

    L33-13 : pourvu que l'Avicca ait eu tort

    Orange a déposé jeudi 29 août une requête devant le Conseil d’État pour une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) ciblant l'ARCEP. Orange estime que l'organisation actuelle de l'Autorité ne respecte pas les principes constitutionnels de séparation des pouvoirs et d’impartialité.Sans pouvoir de sanction, plus aucune contrainte ne pèserait sur l'ensemble des opérateurs s'agissant de l'achèvement de la couverture FttH de la zone AMII, de la complétude des déploiements, de la...

  • Mai 2019

    Vers la fin du serpent de mer de l'extinction du cuivre ?

    De nombreux acteurs, à commencer par l'Avicca, soutiennent depuis longtemps que le maintien du réseau cuivre en plus d'un réseau FttH est aussi dispendieux qu'inutile. Mais c'est bien le positionnement du propriétaire du réseau téléphonique cuivre - et donc premier concerné par l'avenir du réseau cuivre - qui était le plus attendu.« Cela n’a pas de sens d’imaginer dans dix ans un réseau de fibre optique extrêmement bien réparti sur le territoire et un réseau cuivre qui aura dépassé les...

  • Avril 2019

    Vers le 100% FttH en Haute-Saône

    Après avoir mis en oeuvre son SDTAN 2.0, la Haute-Saône est bien partie pour apporter le bon haut débit pour tous en 2020 et le THD à l'ensemble des Haut-Saônois pour 2022 (42,10% mi-2018). C'est donc en toute logique que le Département de la Haute-Saône a voté le 26 mars 2019 son SDTAN 3.0, avec un objectif cette fois d'une couverture à 100% en FttH à l'horizon 2025. Un objectif qui répond parfaitement au projet européen de la société du Gigabit.L'outil au service de cette nouvelle ambition...

  • Août 2018

    RTC : fin de la commercialisation mais pas encore du cuivre

    C'est un petit pas pour l'abonné et un grand pas pour l'arrêt des technologies cuivre. En annonçant la fin de la commercialisation du RTC (et non pas la fin du Réseau Téléphonique Commuté), Orange a provoqué quelques remous en cette période estivale plutôt calme côté télécoms. Véritable bouleversement à venir ou tempête dans un verre d'eau ?Pour les particuliers, il est essentiel de comprendre qu'à court terme, c'est uniquement la commercialisation qui cesse. Le RTC a encore quelques années d...

  • Juillet 2018

    Faut-il également du L.33-13 pour le réseau cuivre ?

    En juin 2016, Orange annonçait un programme à destination des collectivités relatif à l’engagement de l'opérateur historique en faveur de l’aménagement du territoire. En tête des mesures listées, figurait celle-ci : «Premièrement nous allons rapprocher la fibre de nos clients pour augmenter considérablement les débits ADSL. Nous amènerons la fibre jusque dans nos répartiteurs (NRA) non opticalisés. »Les statistiques du T1 2018 publiée par l'ARCEP montrent que le programme tarde toujours à...

Pages