Numérique / Territoires

Réseau cuivre

  • Avril 2013

    VDSL2, FTTH : il faut mettre de la cohérence

    L’ARCEP a publié l’avis autorisant la mise en place du VDSL2 sur une partie des lignes cuivre de l’opérateur historique.La mise en place de cette technologie pourrait se justifier pour les zones qui ne doivent pas passer au FTTH dans les prochaines années. On peut noter cependant qu’elle va aussi y accentuer les inégalités, en améliorant le débit des lignes courtes, sans effet pour ceux qui ne peuvent pas accéder aux services usuels aujourd’hui, et peut-être même...

  • Septembre 2012

    Free théorise la France à deux vitesses

    Dans un communiqué, Free se vante d’initiatives qui vont "rapidement améliorer la couverture numérique du territoire". De quoi s’agit-il ? D’apporter la fibre optique et le Très haut débit dans des grandes villes d’un côté, et le simple haut débit dans quelques zones blanches de l’autre, et ce plus de dix ans après que les grandes villes en aient bénéficié. Leurs habitants, professionnels, services publics sont-ils des utilisateurs de seconde zone ? N...

  • Juin 2012

    Extinction de la boucle locale cuivre, de la bande FM, de la télévision analogique

    Comment l'Etat peut-il faciliter la transition vers des réseaux numériques plus performants ? Souvent les acteurs en place ont de forts intérêts à maintenir les situations acquises : jeu assez stable, numerus clausus de fait, rentes de positions dominantes etc. En face, il s'agit de migrer les accès de millions d'usagers. A terme, l'économie est assurée, les ratios de performances de la radio ou de la télé numérique sur l'analogique, ou de la fibre optique sur le réseau...

  • Avril 2012

    Articuler le service universel avec les SDTAN et le FTTH

    L’Etat va organiser une nouvelle mise en concurrence pour les prestations de téléphonie fixe du service universel, en vue d’une attribution avant fin 2012. En préalable, une consultation publique est organisée, afin d’arrêter les dispositions de cette mise en concurrence.En réponse à cette consultation, l’AVICCA :s’étonne de l’absence d’articulation avec le chantier du passage au Très haut débit ;demande une cohérence entre le découpage géographique...

  • Avril 2012

    Débits moyens : des indicateurs à suivre

    En compilant les tests effectués sur son site, Degrouptest établit une moyenne des débits, tous opérateurs confondus, en supposant que la taille de l'échantillon (3.700.000 !) le rend représentatif, ce qui semble très vraissemblable. Pour le deuxième semestre 2011, le débit moyen s'établit à 5,996 Mbits/s (réception) et 0,623 Mbits/s (émission) sur l'ADSL. ...

  • Avril 2012

    PRP et PRM, Montée en débit : discussions, premiers retours

    Certaines collectivités et des opérateurs d'opérateurs souhaiteraient mettre en oeuvre des solutions moins chères que l'offre PRM de l'opérateur historique, soit en abaissant les coûts (par ex. déport optique avec l'offre PRP), soit en améliorant les recettes (offre activée + offre d'hébergement avec l'offre PRP). Pour le moment, ces options coincent du côté de l'ARCEP. Côté PRM, pas encore d'avancées sur les points chauds en débat (hébergement d'équipements dans l'armoire sans armoire...

  • Février 2012

    L'AVICCA saisit le Ministre de l'Industrie et l'ARCEP sur la montée en débit et les aides d'Etat

    L’AVICCA demande la modification du cadre de montée en débit sur le réseau cuivre de France Telecom. Le dispositif retenu est particulièrement injuste pour les territoires ruraux et il s’agit en fait d’une aide d’Etat, qui n’a pas été notifiée à la Commission européenne. L’analyse de l’Autorité de la concurrence a montré que le Programme national en avait fait trop vis à vis des règles européennes pour dissuader les collectivités d’agir sur les...

  • Décembre 2011

    Marche arrière des opérateurs sur 1.400 communes à fibrer, les contribuables ruraux sollicités

    Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui n’ont pas un bon débit ADSL Il se confirme hélas que la "montée en débit" sur le réseau privé en cuivre de France Telecom sera payée principalement par les collectivités. L’ARCEP va modifier quelques paramètres sur les durées d’amortissement du génie civil et du cuivre, mais rien n’obligera l’opérateur "historique" à poursuivre l’amélioration de son réseau pour le rendre conforme aux besoins d’aujourd’hui. Pourtant le coût des améliorations apportées sur...

Pages