Numérique / Territoires

Réseau cuivre

  • Juillet 2013

    Débits internet : arrêter de tromper le consommateur et viser un aménagement durable du territoire

    Le récent comparatif établi par la Commission Européenne a montré que la France était la championne d’Europe du mentir vrai sur les débits réels. En moyenne, ces débits réels ne représentent que 74% des débits annoncés, un taux qui chute à 40% pour les clients de nos opérateurs. Ce constat est d’autant plus inquiétant du fait que la transition vers le Très haut débit nécessite des investissements considérables, alors que le brouillard entretenu n’incite pas le consommateur à...

  • Juillet 2013

    Une première dans l'Ain : Numericable client du RIP du SIeA

    Numericable va apporter sa plate-forme de services aux abonnés via le réseau FTTH de l'Ain et sa box. L'ouverture commerciale est prévue à la rentrée et s'étendra progressivement vers 400 communes. L'opérateur utilisera une offre activée. Après les tests techniques concluant, ce premier accord sera un test commercial grandeur nature déterminant pour la stratégie de Numericable... et pour les RIP ! Dans un contexte où Orange, SFR, Bouygues et Free ne se précipitent pas encore partout pour co...

  • Juin 2013

    Réseau cuivre : l'heure de la retraite n'a pas sonné, mais elle approche

    La mission sur l’encadrement de la transition du réseau cuivre vers les nouveaux réseaux en fibre optique va commencer ses travaux début juillet.L’AVICCA se félicite de l’analyse de la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif chargée des PME de l’innovation et de l’économie numérique, qui précise dans la lettre de mission que "la coexistence prolongée de réseaux à haut débit et à très haut débit est susceptible, à court et moyen termes,...

  • Juin 2013

    Fiber to the distribution point (FTTdp) : ami ou ennemi du FTTH ?

    Plusieurs équipementiers (Huaweï, ZTE, Alcatel, Aethra-Lantiq, ADTRAN...) proposent des dispositifs permettant d'utiliser la partie terminale du réseau cuivre existant (paire torsadée ou câble coaxial) en la raccordant à la fibre en un point de distribution. Les débits théoriques annoncés vont de quelques dizaines à quelques centaines de Mbits/s suivant les longueurs. Diverses architectures sont possibles :en aval du point de concentration (en général 8 lignes en cuivre), avec un...

  • Juin 2013

    Débits, très hauts débits, communication des opérateurs et information des consommateurs

    SFR a annoncé qu'il faisait passer son offre standard sur la fibre à 300 Mbits/s, et testait le gigabit. Free, dans un communiqué sur le VDSL2, indique qu'il le propose "sans surcoût" avec des débits allant "jusqu’à 90 Mbits/s en réception et jusqu’à 25 Mbits/s en émission", et ce sans indiquer les limites en portée ; à noter toutefois que la nouvelle box "cristal" n'est pas compatible VDSL2, et il faut donc payer plus cher, avec la box...

  • Avril 2013

    VDSL2, FTTH : il faut mettre de la cohérence

    L’ARCEP a publié l’avis autorisant la mise en place du VDSL2 sur une partie des lignes cuivre de l’opérateur historique.La mise en place de cette technologie pourrait se justifier pour les zones qui ne doivent pas passer au FTTH dans les prochaines années. On peut noter cependant qu’elle va aussi y accentuer les inégalités, en améliorant le débit des lignes courtes, sans effet pour ceux qui ne peuvent pas accéder aux services usuels aujourd’hui, et peut-être même...

  • Septembre 2012

    Free théorise la France à deux vitesses

    Dans un communiqué, Free se vante d’initiatives qui vont "rapidement améliorer la couverture numérique du territoire". De quoi s’agit-il ? D’apporter la fibre optique et le Très haut débit dans des grandes villes d’un côté, et le simple haut débit dans quelques zones blanches de l’autre, et ce plus de dix ans après que les grandes villes en aient bénéficié. Leurs habitants, professionnels, services publics sont-ils des utilisateurs de seconde zone ? N...

  • Juin 2012

    Extinction de la boucle locale cuivre, de la bande FM, de la télévision analogique

    Comment l'Etat peut-il faciliter la transition vers des réseaux numériques plus performants ? Souvent les acteurs en place ont de forts intérêts à maintenir les situations acquises : jeu assez stable, numerus clausus de fait, rentes de positions dominantes etc. En face, il s'agit de migrer les accès de millions d'usagers. A terme, l'économie est assurée, les ratios de performances de la radio ou de la télé numérique sur l'analogique, ou de la fibre optique sur le réseau...

Pages